Le palmarès des vins de France

27 septembre 2017

LE PLAISIR DU BEAUJOLAIS

Les hommes de la région font des vins à leur image, chaleureux, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non. La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Fleurie, d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution.

 

 

Le vignoble du Beaujolais

L’appellation concerne en tout 72 communes et deux grandes zones la composent :

- La première, située au sud du vignoble, s’inscrit globalement dans un quadrilatère dont les sommets sont Chazay-d’Azergues, Pontcharra-sur-Turdine, Chamelet et Ville­franche ; elle est traversée, dans sa partie sud, par l’Azergues et ses nombreux affluents, le plus important d’entre eux, le Soanan, rejoint l’Azergues aux ponts Tarrets. Au sud-ouest (entre Soanan et Azergues), les coteaux s’adossent à une petite chaîne de sommets dont le plus avancé est le mont Chatard (701 m).

Au nord-est de l’Azergues, les crêts Rémont puis une succession de sommets s’étageant entre 650 et 800 m constituent l’arête principale d’où descendent les coteaux dont les pentes s’étalent en éventail en direction du val de Saône et jusqu’à Villefranche. Une chaîne de crêtes nord-sud (Charnay-Pommiers), parallèle au val de Saône domine (350 à 400 m) un magnifique paysage de collines couvertes de vignes. Le sol est constitué de dépôts sédimentaires argilo-calcaires qui datent de l’ère secondaire ; on y trouve des roches variées, grès, calcaire blanc, calcaire à gryphées, pierre dorée. Les calcaires et leurs sols argileux ou caillouteux donnent des terres gardant l’humidité et la fraîcheur. L’épaisseur du sol est faible (quelques dizaines de centimètres) et les cailloux nombreux. Les sols sont souvent riches en calcaire. Ce sont des terres peu profondes, qui alternent avec les terres gréseuses.

- La seconde zone s’étire en direction du nord, en une bande presque continue, depuis Villefranche jusqu’à la Saône-et-Loire, sur les premiers coteaux, longeant la vallée de la Saône. Les sols sont essentiellement constitués d’alluvions déposées au cours des ères tertiaires et quaternaires et, dans les parties les plus hautes, de déchets d’érosion provenant des zones supérieures (roches métamorphiques délitées et pourries). Ces cailloutis, argileux et non calcaires, forment des terres à vignes très caillouteuses en surface et argileuses en profondeur.

Les pentes sont très faibles et le sol facile à travailler. Elles se rapprochent des terres argileuses du secondaire. Les terrains argilo-calcaires de la partie sud de l’aire d’appellation sont des terrains plutôt froids, ne favorisant pas la maturation précoce des raisins, les vendanges ne s’y font pas très tôt ; les vignes des bas de coteaux à proximité du val de Saône, cailloutis alluviaux mêlés d’argile, sont plutôt précoces pour la maturation.

 

 




Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

 

Domaine de BALUCE
Domaine BERTRAND
Château BONNET
Domaine BRISSON
Domaine CHAMPAGNON
Domaine Anthony CHARVET
Cave du CHÂTEAU DE CHENAS
Pierre-Marie CHERMETTE
Domaine des CHERS
Domaine de la COMBE AU LOUP
Domaine CRÊT des GARANCHES
LES VINS GEORGES DUBOEUF
Earl DUFOUR Père et Fils
P. FERRAUD et Fils
Alain FOREST
Domaine des FOURNELLES
Domaine GAGET
Domaine de GARANCHES
Domaine du MONT VERRIER
Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux
Domaine MORTET Père et Fils
Domaine des PAMPRES d'OR
Domaine PARDON
Château de PIZAY
Domaine de ROTISSON
Domaine SAMBIN



Rechercher par région :

Alsace 
Beaujolais 
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura 
Savoie
Languedoc 
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord 
Val de Loire
Vallée du Rhône

Consulter l'index général des producteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Posté par GUIDEVINS à 18:43 - Permalien [#]


07 juillet 2017

AU SOMMET, LE DOMAINE PERALDI

VIN DE CORSE


DOMAINE COMTE PERALDI

DOMAINE COMTE PERALDIBeau domaine de 50 ha, niché sur les coteaux de Mezzavia. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIe siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est le plus important vignoble de l’appellation contrôlée Ajaccio, et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, CinsaultCarignan, Niellucciu, Vermentinu). Le fils, Guillaume de Poix reprend la suite, ses projets tendent à se rapprocher le plus possible de la Nature en passant ses vignes en Bio. Rénovation de la cave, rééquipement de nouveaux pressoirs, des cuves, investissement en matériel de refroidissement; et embellissement de la propriété.
Vous allez aimer ce superbe Ajaccio rouge cuvée du Cardinal 2012, élevé en fûts, coloré et parfumé (mûre, fraise et violette), tout en structure, est bien typé, de bouche ample et fondue, où dominent des notes de groseille et de cuir, très typé. Le 2011, de couleur intense, aux senteurs de framboise très mûre et de poivre, riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois dense et souple, d’une belle longueur. Le Vin de Corse rouge cuvée Guillaume 2013 est chaleureux comme on les aime, de belle couleurgrenat, intense, Corsé, très parfumé, un Vin charnu qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois, de garde.
Je suis toujours enthousiaste pour cet Ajaccio rouge Domaine Comte Peraldi 2013, très par- fumé, de belle robe soutenue et brillante, avec des notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un Vin complet, généreux et Corsé.
L’Ajaccio blanc 2015 est tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant. Très bel Ajaccio blanc cuvée Clémence 2014, ample, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, un Vin élégant et persistant, de bouche puissante, qui mérite un bar au four, un Vin tout en charme comme comme l’Ajaccio rosé 2015, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : Famille Tyrel de Poix 
Nom du responsable : Marilyne Costa 
Adresse : Chemin du Stiletto 20167 Mezzavia 
Téléphone : 04 95 22 37 30 
Télécopie : 04 95 20 92 91 
info@domaineperaldi.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domaineperaldi 
Site personnel : www.domaineperaldi.com 


 

Posté par GUIDEVINS à 09:17 - Permalien [#]

05 juillet 2017

VINSDUSIECLE : LES QUATRE BEAUJOLAIS INCONTOURNABLES

DOMAINE CRET DES GARANCHES
COTE-DE-BROUILLY

Sylvie Dufaitre-Genin

Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. 
“Depuis plusieurs ...

www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches

 

CEDRIC CHIGNARD
FLEURIE

Cédric Chignard

Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en ...

www.vinsdusiecle.com/domainechignard

 

DOMAINE DU CLOS DU FIEF
JULIENAS

 

Le Domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages sis sur la commune de Jullié, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Veran en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé ...

www.vinsdusiecle.com/micheltete

 

DOMAINE BRISSON
MORGON

Gérard Brisson

La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. ...

www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson




 

Posté par GUIDEVINS à 11:33 - Permalien [#]

03 juillet 2017

CORSE : SA GASTRONOMIE ET SES MEILLEURS VINS

 

Cette région au patrimoine forestier important est le fief du gibier à plumes. Les sangliers et les mouflons vivent également dans ces grands espaces, sans oublier les oiseaux, essentiellement les merles avec lesquels on fabrique de succulents pâtés.

Côté viandes, on trouve essentiellement des porcs, chèvres et cabris. La cuisine corse est riche en charcuterie. Tout d’abord le jambon : enduit de sel, conservé vingt à trente jours au saloir puis dessalé pendant 24 heures, il est ensuite recouvert de poivre et de piment avec une fumaison de deux jours et reste en réserve de longs mois avant d’être dégusté. Il existe également un dérivé du jambon, le « prisuttu », autrement dit des rouelles au salpêtre. Saucisses et saucissons tiennent une grande place dans la tradition culinaire corse, généralement relevés parce que roulés dans le poivre : « coppa », « lonzo » et « salamé » sont succulents. Les saucisses les plus connues sont la « figatella », sèche ou fumée, la »bologna », faite à base de joue de porc. Autres spécialités : le petit salé corse, le « mezzina », et le « ghialadicciu » –mélange de cœur, de langue et estomac de porc agrémenté d’ail et de piment–,  la « panzetta » ou lard de poitrine, et les tripettes corses : « trippa-piena », « minusgelli », tripes de cabri ou d’agneau.  

La charcuterie corse compte aussi les terrines, les pâtés –de merle entre autres–, les salmis de gibier et la grande spécialité, la « migisca », lamelles de chèvre trempées dans du vinaigre, séchées au soleil, servies grillées ou pour accommoder un ragoût.

Côté poissons, on retrouve en Corse tous les poissons méditerranéens, rouget, daurade, bar, sardine, raie, congre, rascasse, grondin, chinchard, maquereau, ainsi que les huîtres d’Urbino et de Diana. Tous ces poissons servent de base à de nombreuses soupes comme par exemple le « ziminu », plat voisin de la bouillabaisse. Autre spécialité, la soupe aux châtaignes qui voisine souvent avec celle aux pois chiches, aux fèves, au lard, aux légumes. Et, originale, la « cinarella », préparée avec des herbes.

La Corse est à juste titre réputée pour ses fromages, surtout faits avec du lait de chèvre ou de brebis. Notons le « niolo » et l’ « asco » au goût piquant, la « calenzana », le « sarteno » dont la pâte ressemble à de la mozzarella, le bleu de Corse, le « brin d’amour » parfumé à la sarriette et au romarin, le brocciu, fromage doux de brebis, consommé sec, frais ou dans différentes soupes.

Peu de pains pour accompagner tous ces fromages, si ce n’est la « michette » –légèrement sucrée, parfaite avec le brocciu, la « riazighe », avec des grattons, et la galette de polenta.

De nombreuses pâtisseries sont à base de ce fameux brocciu, comme par exemple les « migliacci », le « fiadone » ou encore l’« imbrucciata ». Si vous passez par la Corse, n’oubliez pas de goûter les galettes à l’anis, à la châtaigne, les croquets aux amandes, les pâtes de coing, les caramels ou pastizzi, les cédrats confits et seulement pour le vendredi saint, les « imuliati » (d’Ajaccio), la « fugazzi » (de Bonifacio) ou les « panzarotti », beignets à base de bettes.

 


LES VINS CORSES

 

Pour tout savoir sur les vins Corses, cliquez ICI 

Pour les Classements des meilleurs vins de l'année, cliquez ICI 

Pour le Top Vignerons de Corse, cliquez ICI

Posté par GUIDEVINS à 11:19 - Permalien [#]

02 juillet 2017

A chaque plat, ses vins

 

 

Accord Mets et Vins I Quel vin boire avec quel plat I Guide des vins I Ideevins.com

Accord Mets et Vins. Quel vin boire, choisir ou servir avec quel plat ? Idée Vins vous conseille pour vos accords mets et vins. Quel vin, quelle recette ? Idée vins vous accompagne dans le choix du vin ou de la recette de cuisine idéale.

http://www.ideevins.com


 

À l’apéritif

Champagne (et Crémants de Saumur, d’Alsace…), Sauternes, vins doux naturels et la plupart des vins blancs secs ou moelleux.

 

 

 

 

 

Les entrées

- Asperges : un Muscat d’Alsace.

- Artichaut : un rosé sec d’Anjou.

- Avocat : des blancs secs (Graves, Quincy, Touraine), voire moelleux (demi-secs de Loire).

- Caviar : Corton-Charlemagne, Champagne, Pouilly-Fumé.

- Choucroute : Riesling ou Tokay d’Alsace.

- Escargots : un Bourgogne, rouge ou blanc.

- Foie gras : Champagne rosé ou grand millésime, assez vineux, Gewurztraminer et Tokay Vendanges tardives avec un foie d’oie alsacien, Barsac ou Sauternes avec un foie de canard du Sud-Ouest.

- Jambon de Parme ou de San Daniele : blancs secs (Pouilly-Fuissé) ; essayez aussi des blancs moelleux (Loire, Alsace).

- Œufs : des rouges légers (Beaujolais…), voire un Clairet de Bordeaux.

- Pâtes, sauce à la crème : blancs secs de Bourgogne ou des Graves.

- Pâtes, sauce tomate : un CDR-Villages.

- Pâtés et terrines : des vins assez solides comme un cru du Beaujolais (Juliénas, Morgon…), un Madiran, un Chinon, un Coteaux-du-Languedoc, un Moulis…

- Potages : un Champagne rosé, un Coteaux-d’Aix blanc ou des rouges frais.

- Quiche : un Tokay Pinot Gris jeune, des rouges légers (Beaujolais, Loire, Jura, Bergerac…) ou des demi-secs de Loire et du Sud-Ouest.

- Paella : un Bandol rouge, un Corbières ou un CDR-Villages. Sinon, les rosés, avec une priorité pour les plus parfumés comme ceux de Provence, du Languedoc ou un Clairet de Bordeaux.

- Saumon fumé : Pouilly-Fumé, Champagne.

- Terrines de légumes : vins blancs de Loire.

 

 

 

 

 

Les fruits de mer et les crustacés

- Coquillages : Muscadet ou Entre-Deux-Mers.

- Coquilles Saint-Jacques : soit un blanc sec (Graves, Pouilly-Fuissé, Chablis), soit un blanc moelleux si elles sont à la crème.

- Crevettes : la plupart des blancs, et surtout ceux d’Alsace.

- Cuisses de grenouilles : un blanc rond, fruité comme un Graves, un Mâcon, un Côtes-du-Rhône ou un Touraine.

- Écrevisses : un Pouilly-Fumé ou un Chablis.

- Homard : des vins suaves et parfumés comme les Meursault, Chablis Grands Crus, Châteauneuf-du-Pape ou Pinot Gris, et les grandes cuvées de Champagne.

- Huîtres et moules : Sylvaner, Muscadet, Entre-Deux-Mers…

 

 

 

 

 

Les poissons

- Bouillabaisse : des blancs (Cassis, Bandol, Côtes-de-Provence), un rosé ample et fruité.

- Poissons grillés : des vins blancs secs (Anjou, Mâcon, Pinot blanc, Côtes-de-Provence, Entre-Deux-Mers…).

- Poissons en sauce ou à la crème : des vins blancs puissants (Meursault, Pernand-Vergelesses, Pessac-Léognan, Tokay), voire liquoreux.

- Poissons de rivière : des vins blancs relativement secs comme le Sancerre, un Apremont, un Chassagne-Montrachet ou un Riesling. Avec la lamproie, du Sauternes. Sinon, Champagne.

- Sardines fraîches : un blanc très sec et très frais (Sancerre, Muscadet, Abymes, Gaillac, Entre-Deux-Mers…).

- Saumon grillé : des vins blancs puissants (Pouilly-Fuissé, Chablis, Montrachet).

 

Les viandes blanches

- Brochettes et côtelettes d’agneau : la plupart des vins rouges, avec une préférence pour les Bordeaux relativement souples ou des vins très parfumés (Corse, Bourgueil…).

- Côtes, escalopes et ris de veau : des rouges légers comme les vins du Beaujolais, un Sancerre rouge, voire un Graves. Sinon, des blancs denses et parfumés (Alsace, Pernand-Vergelesses, Vouvray).

- Côtes, escalopes et ris de veau à la crème : un Puligny-Montrachet, un Châteauneuf-du-Pape blanc, un Coteaux-du-Layon jeune.

- Curry d’agneau : un vin blanc onctueux et épicé comme le Gewurztraminer, ou un Condrieu.

- Gigot d’agneau : des Bordeaux tanniques (Médoc, Pessac-Léognan), un Saumur-Champigny, un Chinon ou un Chambertin.

- Jambon, côtes et rôti de porc : des rouges légers (Beaujolais) ou plus ronds (Saumur, Touraine, Côtes-de-Bourg, Gaillac), et des blancs complexes (Côtes-du-Jura, Condrieu, Pouilly-Fumé, Chablis Premiers Crus).

- Rognons : des vins riches, rouges (Volnay, Saint-Émilion) ou blancs (Jura, Quincy) selon leur préparation.

 

Les viandes rouges

- Bœuf bourguignon ou pot-au-feu : le même vin rouge que celui employé pour la cuisson, et tout particulièrement un Bourgogne puissant (Pommard, Mercurey), un Gigondas, un Minervois ou un Bandol.

- Bœuf rôti : la plupart des vins rouges assez corsés et tanniques, les Bordeaux relativement jeunes, les Bourgogne (Auxey-Duresses, Santenay), ceux de la vallée du Rhône (CDR-Visan), ceux de la Loire (Chinon)…

 

Les volailles et le gibier

- Canard : des vins puissants et parfumés comme un Hermitage, un Châteauneuf-du-Pape, un Gevrey-Chambertin ou un Pauillac.

- Confit de canard : des vins corsés (Madiran, Cahors, Saint-Émilion, Corbières, Corton).

- Gibier à plume : des rouges corsés (Pommard, Hermitage, Moulin-à-Vent, Bandol, Cahors, Pauillac, Saint-Émilion, Châteauneuf-du-Pape…) ou Ven­danges Tardives et Sauternes.

- Gibier à poil : des rouges encore plus puissants (Côte-Rôtie, Bandol, Saint-Estèphe).

- Oie : soit un vin blanc légèrement moelleux (Anjou…), soit des rouges frais et légers (Beaujolais, Touraine…). Si c’est une oie farcie, un Margaux ou un Côte-de-Beaune.

- Poulet à la crème : des blancs demi-secs ou moelleux de Loire, dess blancs secs puissants et ronds (Pessac-Léognan, Meursault)

 

Les fromages

- Fondue au fromage : des vins blancs de montagne (Savoie, Jurançon).

- Fromages de chèvre : un Sancerre ou un Anjou demi-sec.

- Fromages à pâte sèche : des blancs secs de montagne ou légèrement moelleux.

- Fromages doux à pâte molle : des rouges légers et fruités (Beaujolais) et des blancs parfumés (Alsace, Sancerre, Pacherenc-du-Vic-Bihl).

- Fromages forts à pâte molle : vins blancs secs ou demi-secs (Anjou, Gewurztraminer, Tokay, Châteauneuf-du-Pape, Saint-Joseph…).

- Fromages persillés : des grands vins blancs moelleux et doux d’Alsace (Gewurztraminer Vendanges Tardives), de la Loire (Quarts-de-Chaume) et de Bordeaux (Sauternes).

 

Les desserts

- Avec la plupart des desserts (à l’exception des fruits et des glaces), les vins doux ou liquoreux (Sauternes, Quarts-de-Chaume ou Vendanges Tardives d’Alsace).

- Tartes aux fruits, babas : Champagne et des blancs demi-secs de Loire, d’Alsace ou du Sud-Ouest.

- Gâteaux au chocolat : un Banyuls, un Rasteau, une grande cuvée rosée de Champagne.

 

 


Les vins de l'année avec Vins du Siècle

 

 

Posté par GUIDEVINS à 18:07 - Permalien [#]


19 juin 2017

QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS ROUGES DU LANGUEDOC ?

 



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

 



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
CASCADES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
SPENCER LA PUJADE
 
LALIS
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
VIGN. CAMPLONG
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
 
BOUYSSE
ESPINOUS
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ (bl)
PÉPUSQUE
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
 
CENTEILLES
LOUP BLANC
MARBRIER
TOUR BOISÉE
AGEL
CAVAILLES
PECH-D'ANDRÉ (bl)
 
LOUPIA
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
FAMILONGUE (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
GUIZARD
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
 
ARGENTEILLE
CROIX CHAPTAL (r)
L'ESCATTES
LANYE-BARRAC
BOUSQUETTE
CLOS BELLEVUE
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
SAUVAIRE
 
BERGERIE DU CAPUCIN
BORT
GRANDES COSTES
VALAMBELLE (F)
VILA VOLTAIRE
Villa DONDONA
FONTAINE-MARCOUSSE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
 
PLAINE-HAUTE (Muscat)
SERRES (Malepère)
CASA BLANCA (bl)
MAIRAN (IGP) (bl)
MAS ROUS (bl)
TERRES DE MALLYCE
 
MASPIQUET
RICARDELLE DE LAUTREC



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(LONGUEROCHE)
MATTES-SABRAN
 
2 ANES
AURIS (Bl)
FONTFROIDE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CAPRICES*
PAUMARHEL (bl)*
VILLEPEYROUX
 
AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)*
(BARROUBIO)
LA GRAVE (bl)
TERRES GEORGES
 
OUPIA
ZUMBAUM TOMASI
GRAND GUILHEM
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
DEVEZE MONNIER*
(MARMORIERES*)
METEORE (F)
 
MAS de CYNANQUE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
BERTA-MAILLOL (Banyuls)*
BARTHE (IGP)*
(CLOS SAINT-GEORGES)
RIVES-BLANQUES*
 
MOULINES (IGP)*
 
ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
Mas de MADAME



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(BORDE-ROUGE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ)


Posté par GUIDEVINS à 11:33 - Permalien [#]

14 juin 2017

LES DEUX PERNAND-VERGELESSES INCONTOURNABLES

Domaine DENIS Père et Fils

Domaine DENIS Père et Fils 

(PERNAND-VERGELESSES)
Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 50 91 
Télécopie : 03 80 26 10 32 
Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr 
Site : www.domaine-denis.com 

Un vignoble de 13 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois. 
Tout en bouche, son Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, est racé, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d’une belle harmonie. 
Le Pernand-Vergelesses rouge 2014 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé. Il y a aussi ce Corton Grand Cru rouge Les Paulands 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, ample, avec des notes florales et fruitées, finement poivré, d’une grande persistance. Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, tout en nuances aromatiquessuave, est à prévoir sur un feuilleté de blanc de turbot ou des ris de veau.
Goûtez le Savigny Lès Beaune rouge 2014, puissant au nez comme en bouche, tout en arômes (fruits mûrs), le Bourgogne Aligotéfrancvif, très bouqueté, et le Bourgogne Chardonnay 2013, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs. 

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils 

(PERNAND-VERGELESSES)
Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43 
Télécopie : 03 80 21 51 69 
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com 
Site : www.dubreuil-fontaine.com 

Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés , les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2014, de couleur profonde, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux.
Le Pernand-Vergelesses Premier Cru ÎLe des Vergelesses rouge 2014 est dense et bien par- fumé (cassis, mûre), avec des tanins ronds, un vin qui emplit bien la bouche. Savoureux 2013, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, aroma- tique, qui développe au nez des senteurs de mûre et de griotte noire.
Leur Pommard Epenots Premier Cru 2012, remarquable, au nez dominé par le cuir et la prune, d’une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, est un vin coloré et charnu, de très bonne évolution comme l’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2013, de robepourpre, au nez subtil (griotte, humus), tout en rondeur, bien typé et ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2013, qui mêle structure et finesse, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, tout en nuances.

Posté par GUIDEVINS à 09:26 - Permalien [#]

L'EXEMPLAIRE Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIRMARSANNAY Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR 

(MARSANNAY)
Patrice Ollivier
44, rue de Mazy
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 21 12 
Télécopie : 03 80 58 73 83 
Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair 
Site : www. fougeraydebeauclair.fr 

C'est en 1978 que le Domaine, une affaire familiale, se constitue par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte De Nuits et de la Côte De Beaune. Faibles rendements, tri systématique de la vendange à la vigne et sur une table d'égouttage, macérations longues, fermentations maitrisées par régulation thermique des cuves, élevage adapté à chaque vins en fûts de chêne neufs ou récents...
Superbe Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2014, très vieilles vignes sur sols calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale. Le 2013, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. Formidable Bonnes-Mares 2013, très représentatif de ce que doit être un Grand Cru bourguignon, de couleur grenat, puissant mais tout en délicatesse, très parfumé, avec des senteurs de cerise, de kirsch et de sous-bois, épicé, riche et complexe, tout en bouche, très typé. 
Le Puligny-Montrachet Les Meix 2014, aux nuances de petits fruits frais (coing, pêche), avec des dominantes d’amande et de grillé, tout en bouche, riche et complexe, est d’un bel équilibre en finale, tout en nuances comme le Fixin blanc Clos Marion Monopole 2014, très aromatique, épicé, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais.
Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2014, très typé également (sols argilo-calcaires avec une forte présence de pierres et fossiles), est tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de cerise, d’humus et de cannelle. Le 2013 dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, est bien classique de son appellation, de robe intense comme cet autre Marsannay rouge les Favières 2013, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe de cerise et de réglisse, de bouche étoffée. 
Le Marsannay Les Saint Jacques blanc 2014, a des arômes de coing et de pêche, une belle finale, quand le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2014, aromatique, à la fois très fin et très structuré, dégage une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais. Le Fixin rouge Clos Marion Monopole 2014, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), est un vin qui commence à peine à se fondre. 
Goûtez aussi Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2014, tout en harmonie avec des nuances de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins soyeux, très charmeur, sur, par exemple, une canette grillée, sauce béarnaise ou un bœuf en gelée.

Posté par GUIDEVINS à 09:24 - Permalien [#]

LES TROIS CHIROUBLES DE REFERENCE

Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET

Domaine Anthony CHARVET 

(CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01 
Email : anthony.charvet@live.fr 

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations ChiroublesFleurie et Morgon
Superbe Chiroubles LXIR 2013, issu de ses plus vieilles vignes (80 ans), aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins enrobés mais présents, un vin riche et typécorsé, de très belle structure, d’une belle finale.
Le Chiroubles Granit 2014, qui est le fruit d’une macération de 12-13 jours de raisins en partie égrappés provenant des coteaux les plus granitiques du Beaujolais dont la roche date de 320 millions d’années, est corsé et rond, avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et souple, très typé. Goûtez le Fleurie Grand Pré 2014, aux senteurs de truffe et de fraise des bois, avec des tanins mûrs.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON 

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02 
Télécopie : 04 74 69 14 16 
Email : domainecheysson@orange.fr 
Site : www.domainecheysson.com 

Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Aujourd’hui, la vocation du domaine est exclusivement viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux.
Beau Chiroubles cuvée La Précieuse 2013, une cuvée issue d’une parcelle d’un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevée 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue. 
Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2015, puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, est d’une bien jolie finale. Le Beaujolais blanc l’Exception 2015, parfumé, riche et rond, est très fin, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), tout en finale.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP

Domaine de la COMBE AU LOUP 

(CHIROUBLES)
Gérard et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils - Au Bourg
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02 
Email : david.meziat@meziat.com 
Site : www.meziat.com 

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat, le père de Gérard, est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l'époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts). Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Gérard est à la retraite, et Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. 
“Sans prétendre à l'appellation “bio”, précisent-ils, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c'est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s'assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l'environnement.” 
Superbe Chiroubles 2014, un vin chaleureux, à la robe rubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte, aux tanins ronds, tout en nuances, à la fois puissant et souple. Le Régnié 2014, aux senteurs de prune, est de très bonne structure, classique, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins fins mais structurés. Leur Morgon 2013, de robe profonde aux nuances violines, est suave, dominé par les petits fruits (cerise noire), de bouche mûre mais puissante, d’une structure harmonieuse. Tout en nuances d’arômes, le Beaujolais-Villages blanc 2015, 100% Chardonnay, est à déboucher sur un poisson de rivière ou un soufflé au fromage.

Posté par GUIDEVINS à 09:20 - Permalien [#]

LES DEUX BEAUJOLAIS-VILLAGES INCONTOURNABLES

Château d'EMERINGESBEAUJOLAIS-VILLAGES Château d'EMERINGES

Château d'EMERINGES 

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Pierre David

69840 Émeringes
Téléphone :09 61 58 18 40 et 06 13 20 76 31 
Télécopie : 04 74 04 44 52 
Email : chateau-emeringes@orange.fr 
Site : www.chateau-emeringes.fr 

Un domaine dans la famille depuis 50 ans. Le vignoble se trouve sur des coteaux d'exposition optimale (sud-est), avec une altitude moyenne de 350 m sur des terrains principalement sableux d'origine granitique. Lutte raisonnée. “Les traitements contre les maladies et ravageurs ne sont effectués que si nécessaire et après observation dans les vignes. Nous disposons de beaucoup de vieilles vignes. Ceci, ajouté à nos méthodes culturales (choix des plants, taille, fumure....) nous permet une bonne maîtrise agronomique du rendement. Nos raisins sont ensuite vinifiés dans des installations modernes qui permettent un contrôle de la température de fermentation et respectent la vinification beaujolaise traditionnelle.”
Remarquable Juliénas Vieilles vignes 2014, aux tanins mûrs et fermes à la fois, dégage un nez complexe et subtil dominé par les fruits rouges macérés. 
Le Beaujolais-Villages Vieilles vignes 2015, un vin comme on les aime, d’une belle persistance aromatique en finale, de robe grenat, a des connotations de fruits frais
Le Beaujolais blanc Vieilles vignes 2014, aux notes de fruits frais (pêche...) et de jasmin, parfait sur des écrevisses ou un jambon braisé. Tout en nuances, le Beaujolais rosé Vieilles vignes 2015, aux notes de fraise des bois et de griotte, distingué et vif en bouche.
Un gîte de caractère est situé à l'étage, dans une aile du Château datant du XIXe siècle, parfait pour séjourner dans le vignoble.

Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux

Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux 

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Jacky et Bernard Monternot
Les Places
69460 Blacé-en-Beaujolais
Téléphone :04 74 67 56 48 et 04 74 67 58 08 
Télécopie : 04 74 60 51 13 
Email : domainemonternot@orange.fr 

Ce sont des frères jumeaux, Jacky et Bernard, 4e génération, qui exploitent ce joli vignoble de 12 ha. Des vignes de 5 à 90 ans, sur sol granitique et argilo-siliceux très caillouteux. Culture raisonnée, vignes enherbées, vendanges manuelles et raisins ni foulés, ni égrappés. Sol argilo-siliceux pour les blancs et les rosés, sol argilo-siliceux et granitique pour les Beaujolais-Villages rouges. Vinification traditionnelle pour l'expression du terroir, avec l'aide de techniques modernes comme la maîtrise des températures pour une bonne extraction au cours des fermentations. 
On se fait plaisir avec ce Beaujolais Villages cuvée Réserve Vieilles vignes 2014, âge moyen des vignes 90 ans, sols argilo siliceux, issu d’une Vinification traditionnelle longue, intense, aux tanins savoureux et riches, parfumé en bouche (cassis, épices, poivre...), d’une jolie complexité en bouche. Le Beaujolais blanc Les Jumeaux 2016, âge moyen des vignes 10 ans sur sols argilo-siliceux présence de Machefer, culture raisonnée, récolte manuelle, est tout en fruits, de bouche vive, à prévoir avec un soufflé au fromage ou des crevettes grises. 
Joli Beaujolais rosé 2016, tout en fruité et en finessesouple mais nerveux comme il le faut aux connotations de fleurs et d’abricot sec en finale. 
Le Beaujolais-Villages Les Jumeaux 2015, médaille d’Or Internationnal du Gamay, a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche souple et gourmande.

Posté par GUIDEVINS à 09:13 - Permalien [#]